• Message 68

    Mes frères chrétiens de toutes les églises :  je vous aime !

    Je ne vais pas vous raconter toute mon histoire, mais j’ai eu l’immense chance, de connaître de l’intérieur un certain nombre d’églises et de communautés chrétiennes, et ce sans aller au bout du monde car c’était juste dans différentes régions de France, le pays où je vis depuis toujours.

    Et dans chacune de ces églises et chacune de ces communautés, j’ai rencontré des frères et sœurs en Jésus.

    Je ne vais pas les passer toutes en revue, mais je les apprécie toutes pour différentes raisons, et j’aime les chrétiens, tous les chrétiens, quelle que soit leur étiquette. Croyez-vous que les djihadistes qui torturent et massacrent les chrétiens dans différents pays du monde connaissent nos différentes dénominations ? Croyez-vous qu’ils s’intéressent de savoir comment nous prions ? Non pas du tout !

    Une seule chose est importante à leurs yeux : nous sommes le peuple du Christ, et c’est pourquoi nous méritons la mort.

    Alors en ces temps de l’Avent, de marche vers Noël, j’ai juste à coeur de vous dire à chacun : je vous aime ! Il y a quelques dizaines d’années, une amie m’avait prêté un livre qui contenait des témoignages et des prières : « Même si … ». Je ne sais plus qui en était le ou les auteurs, mais je vais reprendre la formule :

    Mes frères catholiques, mes amis cathos :

    – Même si je ne prie pas la Vierge Marie, même si je ne vais pas me confesser, même si je n’adhère pas ou plus à certaines de vos pratiques ou de vos doctrines : Je vous aime !
    – J’aime l’intimité de vos vieilles églises où tant de générations ont prié, j’aime spécialement les églises romanes, j’aime votre sérieux quand vous célébrez la messe, j’aime beaucoup de vos symboles qui sont si parlants.

    Mes frères protestants, réformés, luthériens :

    – Même si j’ai du mal avec votre liturgie et vos chorals qui me semblent d’un autre âge, même si je ne suis pas d’accord avec certains de vos points de théologie : Je vous aime !
    – J’aime votre histoire qui est aussi mon histoire, vos combats vécus dans la prière, votre droiture, votre zèle et votre persévérance.

    Mes frères adventistes :

    – Même si je ne comprends pas tout de votre théologie, même si je n’adhère pas à vos restrictions alimentaires : Je vous aime !
    – J’aime votre accueil, votre gentillesse et votre fraternité, j’aime vos temps de fête et vos temps conviviaux.

    Mes frères orthodoxes :

    – Même si j’ai du mal quand vous lisez l’évangile en chantonnant, même si je n’arrive pas à vous suivre quand vous multipliez les signes de croix à l’envers de ce que j’ai appris enfant : Je vous aime !
    – J’aime vos si beaux chants polyphoniques, j’aime vos magnifiques icônes qui parlent théologie directement à notre coeur.

    Mes frères évangéliques :

    – Même si vous êtes souvent tellement occupés dans vos églises que vous ne communiquez pas beaucoup avec les autres chrétiens. Même si vous pensez quelquefois être les seuls vrais chrétiens au monde, même si vous êtes quelquefois durs avec les autres chrétiens, même si le niveau sonore dans vos cultes est souvent un peu trop élevé : Je vous aime !
    – Mes frères évangéliques, pentecôtistes, j’aime le renouveau que vous apportez à la louange, j’aime voir des familles entières dans vos églises, j’aime la diversité culturelle dans vos assemblées, dans nos assemblées.

    Mes frères et soeurs sans église fixe :

    – Même si vous êtes quelquefois un peu durs avec ceux qui fréquentent les églises, je vous aime !
    – J’aime votre recherche spirituelle sincère et votre attachement à Dieu et à sa Parole.

    Mes frères et sœurs des églises historiques en Israël, en Irak, je prie pour vous et je vous aime !

    Mes frères et sœurs chrétiens persécutés à cause de notre foi commune un peu partout dans le monde : j’intercède de tout mon coeur pour vous et je vous aime !

    Mes frères et sœurs chrétiens de tous horizons, je vous aime et je vous bénis tous de tout mon coeur au nom de Jésus notre Seigneur et Sauveur, dont nous allons bientôt fêter la venue sur notre terre !

    "Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que QUICONQUE croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle." (Jean 3:16)

    L’ange Gabriel lui dit : « N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre. Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n’aura pas de fin. »
    Marie dit à l’ange : « Comment cela se fera-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme ? »
    L’ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. (Luc 1:30-35)

    "Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule. On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la PAIX." (Esaïe 9:6)

    Elisabeth Dugas
    © Info Chrétienne

    13/12/2015


    Tags Tags : ,